La commune de Mbacké encourt de grands risques d’inondation

mai 26, 2021 / Comments (0)

Uncategorized

A chaque approche de l’hivernage, les populations de la commune de Mbacké ne dorment plus tranquillement. Ceci est dû aux risques qu’elles encourent à chaque hivernage. Faute d’avoir un réseau d’assainissement pour l’évacuation des eaux de pluies, certaines maisons et grandes rues sont récupérées par les eaux pluviales. Une situation qui a perduré et qui tarde à trouver un issu heureux. Malgré les nombreux projets d’assainissement annoncés par l’État et les autorités locales, chaque année les habitants de la ville paient les pots cassés. Ces inondations entrainent des fois des dégâts matériels importants, certains familles désertent leur domicile à cause de ces eaux qui les privent de l’espace et détruit l’environnement avec la pollution et la prolifération des moustiques qui favorisent la propagation du paludisme. Au centre-ville de Mbacké, les alentours du marché, de la mairie, de la préfecture et certains quartiers comme Darou Salam et Mbacké Khewar, les populations vaquent difficilement à leurs préoccupations. Est-ce que une ville qui a du mal à maitriser les eaux stagnantes dans les routes et les ruelles du centre pourra réussir l’assainissement des quartiers. Comme le dit l’adage charité bien ordonnée commence par soi-même. D’abord le quartier administratif pour ensuite penser aux quartiers secondaires. Là où la mairie et la préfecture peinent à réussir le pari de l’assainissement que deviendraient la périphérie. Il est temps si on veut asseoir un cadre de vie descend et vaincre certaines maladies comme le paludisme et autres de mettre du sérieux dans la politique d’assainissement de nos villes. Depuis les Doudou Thiam, Samba Yalla Diop et les Amadou Ka, le problème demeure toujours. Avec le défunt maire Ibrahima Gueye, des réalisations ont été faites mais restent encore beaucoup. Avec l’hivernage qui se profile à l’horizon, les populations situées dans les zones inondables ne dorment plus tranquillement. Peut-être avec la celle stratégique et de développement industriel du département de Mbacké les choses vont changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *